Asperger Lorraine

 

Aspiday : 5 et 6 février 2010.

Cliquez pour agrandir l'imageL'association Asperger Lorraine propose une conférence-débat gratuite sur le syndrome d'Asperger le vendredi 5 février à la Salle des Fêtes. Le lendemain, outre les nombreuses activités et interventions à la Salle des Fêtes et à la Maison des Associations, un spectacle de marionnettes sur le sujet sera proposé aux enfants à l'école Géo Condé (séances : 10h30, 11h, 13h30 et 14 h, entrée libre).

Demandez le programme !!

Le mot de l'association " Asperger Lorraine "

Les objectifs de l'association " Asperger Lorraine ", qui rassemble des familles d'enfants Asperger et des Aspies adultes des quatre départements lorrains (le terme " Aspie " étant le diminutif couramment  utilisé pour désigner les personnes présentant le syndrome d'Asperger) sont multiples. Avant tout, il s'agit de rassembler et de faire se connaître les familles qui peuvent, au sein d'un groupe de parole, exprimer leurs difficultés, leurs interrogations et leurs doutes sans crainte d'être jugées. Dans l'association, des liens se sont très vite tissés entre des adolescents Asperger qui, au quotidien, n'ont pas d'amis et attendent maintenant avec impatience les réunions mensuelles pour se retrouver.
Il est nécessaire aussi que l'association œuvre pour faire connaître le syndrome d'Asperger, en particulier aux professionnels en contact avec la petite enfance afin qu'ils puissent alerter les parents le plus tôt possible sur le comportement " bizarre " de l'enfant, sur lequel les parents ne portent pas toujours un regard objectif. Les enseignants, les  puéricultrices sont en effet les personnes les plus à même de pouvoir repérer, chez le jeune enfant en contact avec les autres, des difficultés notoires au niveau de l'interaction sociale et de la communication réciproque. Plus les troubles sont repérés tôt, moins le diagnostic  est tardif et plus le suivi peut se mettre en place rapidement.
Une autre priorité de l'association est de sensibiliser le monde des entreprises. Combien de jeunes adultes autistes Asperger, en effet, se sont vus refuser un emploi malgré leurs grandes compétences (bonnes capacités intellectuelles et qualités telles que la rigueur, la fiabilité, l'ordre et la ponctualité) pour le travail proposé. Tout se joue lors de l'entretien d'embauche, et on sait combien il est compliqué pour un Aspie de comprendre des questions et d'y répondre au vu de toutes les  difficultés énoncées ci-dessus par le psychiatre. L'association " Asperger Lorraine " travaille sur un projet d'accompagnement à l'emploi pour aider les  personnes Asperger qui sont à la recherche -et souvent depuis fort longtemps--d'un travail.
Par le biais de conférences et de débats, le grand public peut aussi être informé. Il portera ainsi peut-être un autre regard sur cette forme d'autisme dont on commence à parler, mais pour laquelle beaucoup de chemin, en France, reste à parcourir.
Valérie MEROU, présidente d'ASPERGER LORRAINE

Petit historique

Le syndrome d'Asperger, considéré comme une des formes d'autisme, recueille un intérêt croissant, le nombre de publications récentes en témoigne incontestablement.
C'est Hans Asperger, professeur de pédiatrie à Vienne, qui fut le premier à observer des enfants qui ne pouvaient se joindre à un groupe et paniquaient lorsqu'ils y étaient contraints. Il en fit le sujet d'une thèse, " la psychopathie autistique ", publiée en 1944 sous la forme d'un article résumé (un an après la description princeps de l'autisme faite par Kanner). Cette étude fut peu diffusée à l'époque (contrairement à l'article de Kanner).
Hormis quelques rares travaux, il faudra attendre les années 80 pour que ce syndrome soit véritablement diffusé dans la communauté scientifique. Il sera notamment réintroduit par une psychiatre anglaise, Lorna Wing en 1981 (un an après la mort d'Asperger), qui lui confère une reconnaissance en tant qu'entité distincte, et le nomme " syndrome d'Asperger " (afin d'éviter toute confusion avec la psychopathie).
Docteur Vincent Edelson, psychiatre CMP de Toul et CRA de Lorraine

Quelques signes repérables chez les jeunes enfants

Une socialisation perturbée : L'enfant a tendance à s'isoler et à éviter tout contact physique. Il est difficile de croiser son regard. Parfois des colères inexpliquées surviennent, elles peuvent être liées à un changement ou à un imprévu.

Des bizarreries du comportement : Les activités de l'enfant sont répétitives (par exemple il refera inlassablement le même puzzle). On observe des stéréotypies (petits mouvements des mains, des doigts). Il lui est difficile de jouer à faire semblant, et quand il le fait c'est de manière rigide et répétitive. On peut observer aussi une hypersensibilité à certains bruits tels que les sirènes, les aboiements, la sonnerie des cloches… conduisant à une angoisse qui se traduit par des cris (l'enfant se bouche souvent les oreilles). Il peut aussi être difficile de faire goûter à l'enfant des aliments nouveaux.

Des bizarreries du langage : Le jeune enfant répète ce qui est dit en écho (c'est l'écholalie) ou bien répète des phrases qu'il a mémorisées, tirées de livres ou de dessins animés (c'est l'écholalie différée).Le volume et /ou le rythme de la voix sont inhabituels, de même que l'intonation (l'enfant parle sur un ton monocorde, comme un " robot ").

Des intérêts particuliers et des savoirs paradoxaux : Tel enfant sera fasciné très tôt par les chiffres et sera capable d'écrire la suite numérique de 0 à 100, dans l'ordre et dans le désordre, dès 3 ans. Tel autre, fasciné par les lettres, apprendra à lire seul dès son plus jeune âge. D'autres encore seront passionnés par les capitales, par les insectes, par les trains, les églises… Leur savoir dans ce domaine, dès lors, devient encyclopédique, et ce grâce à leur mémoire souvent exceptionnelle.

Des maladresses motrices : L'enfant peut présenter des difficultés dans des domaines tels que le graphisme et le découpage. Sa façon de se déplacer semble parfois bizarre, il peut être malhabile pour attraper un ballon, et faire du vélo n'est pas chose facile.
"Eloi est en grande section de maternelle. Zoé remarque tout de suite qu'il est différent. Avec l'aide des adultes, elle va tout faire pour essayer de le comprendre et de l'aider".

Contact

Association  ASPERGER LORRAINE - Velaine en Haye